Macron : « Mais vous n’avez jamais connu la colonisation ! » Vraiment… ?

En décembre 2017, Macron, alors en déplacement à Alger, avait échangé avec un jeune homme sur le passé colonial de la France vis-à-vis de l’Algérie. Il lui avait dit : « Mais vous n’avez jamais connu la colonisation ! » 

Certes, le jeune homme algérien n’a peut-être jamais connu la colonisation, mais comme tout Africain, il subit quotidiennement les conséquences de cette colonisation brutale dans son pays. Voici pourquoi…

LES PAYS AFRICAINS, DES POSSESSIONS COLONIALES

Sur les 67 coups d’État qui ont eu lieu dans 26 pays africains lors des 50 dernières années, 61 % ont eu lieu dans les anciennes colonies françaises. Cinquante pour cent des réserves monétaires de 14 pays africains sont aujourd’hui toujours sous le contrôle total de la France : aucune d’entre elles n’a le moindre contrôle sur sa politique macroéconomique et monétaire. 

Chaque année, la France gagne des milliards d’euros en provenance d’Afrique sous forme de « réserves » et prête une partie de la même somme à ses propriétaires aux taux du marché.

Presque tous les pays qui font partie à la fois de la CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest) et de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) — y compris le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger et le Sénégal — sont toujours, de facto, des possessions coloniales.

La Banque centrale de chacun de ces pays africains est en effet contrainte de conserver au moins 50 % (65 % jusqu’en 2005) de ses réserves de change sur un « compte d’opérations » contrôlé par le Trésor français.

Chaque année, la France gagne des milliards d’euros en provenance d’Afrique sous forme de « réserves »

Ces chiffres cachent une vérité très crue : de nombreux pays européens, la France en tête, façonnent toujours la vie de millions d’Africains — dont les trois quarts vivent avec moins de deux dollars par jour — et influencent ainsi à la fois leur présent et leur avenir. Les Français prennent le meilleur de l’Afrique, tout en ignorant ou se plaignant du reste (immigration, etc.)1.

MACRON ET L’ESPRIT DU COLON

Jusqu’à ce jour, Emmanuel Macron mène une politique néocoloniale dans les pays africains sur le plan politique, économique, culturel et éducatif. 

Voilà pourquoi son argument contre le jeune homme algérien qui l’avait interpellé à Alger ne tient nullement debout. Le président n’a lui non plus jamais connu la colonisation. Pourtant, cela ne l’a jamais empêché de poursuivre l’exploitation des pays africains.

La colonisation suit toujours son chemin et ses séquelles persistent. Le colonisateur aimerait tant que nous l’oublions…


DERNIERS ARTICLES

Enlevés du continent africain, l’histoire des esclaves musulmans en Amérique (1re partie)
Selon la base de données du « Trans-Atlantic Slave Trade », 12,5 millions Africains ont été kidnappés entre 1525 et 1866 et[...]
Non Macron, nos ancêtres musulmans ne sont pas venus combattre par amour de la France
Dans son discours du 11 novembre pour le centenaire de l’Armistice de 1918, Emmanuel Macron a pris un moment pour[...]
L’imam Bin Badis et la petite fourmi, une leçon pour les musulmans d’aujourd’hui
Lorsque les armées du prophète Suleyman étaient arrivées à la Vallée des Fourmis, une fourmi ordonna aux autres d’entrer dans[...]
Questions-Réponses avec les lecteurs d’un journal hollandais (3e partie)
Dans cette troisième partie des questions-réponses, le débat porte sur la conception erronée de la musulmane opprimée, la propagande islamophobe,[...]
Remettre en question les idées des Lumières pour combattre le racisme culturel
Professeure de philosophie à l’université de Nijmegen aux Pays-Bas, Anya Topolski analyse les ressemblances entre le racisme nazi et l’islamophobie[...]
Lorsqu’un musulman pratiquant répond aux questions des lecteurs d’un journal hollandais (2e partie)
Aux Pays-Bas, le journal « De Correspondent » a souhaité briser les préjugés et les amalgames véhiculés par les grands médias sur[...]

Notes:

  1. Source Lorenzo Kamel, « Torpedoing Africa, and then complaining about ‘migration’ »

author-avatar

Chercheur à l'Observatoire des Islamologues de France

Aucune réponse A "Macron : « Mais vous n’avez jamais connu la colonisation ! » Vraiment… ?"

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publié