Comment les parents musulmans se comportent-ils avec leurs enfants ?

Certaines personnes, lorsqu’elles grandissent, ne pensent qu’à elles-mêmes et grandissent avec égoïsme. Certains grandissent avec un amour d’indépendance complète dans la vie à tel point que cela devienne une caractéristique propre à eux et un aspect apparent dans leur vie. Mais ce que nous entendons par ce discours c’est que l’homme fasse des efforts après avoir reçu cette responsabilité, après avoir eu des fils ou des filles. Il doit apprendre et savoir comment se comporter avec ses enfants lorsqu’ils sont encore petits, lorsqu’ils se trouvent dans leur période d’adolescence, lorsqu’ils deviennent adultes et même lorsqu’ils atteignent un âge avancé

Souvent, la motivation initiale des parents d’entreprendre l’éducation de leurs enfants provient d’une miséricorde et d’une compassion envers eux. En premier lieu, ce sont ces choses-là qui incitent les parents à se préoccuper de l’éducation de leurs enfants. Mais au fur et à mesure que le temps passe, vous verrez que ce père atteindra un stade où sa relation avec son fils devient comme la relation qu’il entretient avec son ami. Cela est dû au fait que la plupart du temps, la différence d’âge entre le père et fils n’est pas très grande et c’est ainsi qu’ils vivent tous les deux dans une même génération. La personne de raison est donc celle qui est capable de ramener son fils à un degré où il devient son ami et qui se comporte en harmonie avec cette relation qui le fait vivre dans un autre environnement. 

Nous allons expliquer de quelle façon le père doit se comporter avec ses enfants et développer les lignes de conduite générales dans cette relation avec ces enfants. Nous ne parlons pas du sujet de la fidélité, ni d’une situation dans laquelle le fils est disgracieux ou d’une situation dans laquelle la fille est ingrate et ne remercie pas ses parents. Ce n’est pas de cela que nous parlons. Plutôt, nous parlerons de comment vous comporter, vous, avec les enfants. Quant au sujet du comportement des enfants, alors nous devons comprendre que ceci est une faveur du Créateur. 

Lorsque vos parents se sont consacrés à votre éducation et que votre mère s’est fatiguée pour vous en passant des nuits blanches et des journées dans lesquelles elle remplit des tâches pénibles pour votre aisance, elle n’a pas pensé à être compensée et elle n’a pas pensé à ce que vous penseriez d’elle dans le futur. Elle a uniquement voulu s’assurer qu’elle s’est bien comportée vis-à-vis de vous. C’est pourquoi, lorsque vous avez fondé une famille ou que vous vous apprêtez à fonder une famille avec des enfants qui seront sous votre charge, vous devez toujours penser au comportement que vous allez avoir envers les membres de votre famille. Vous devez savoir comment vous allez semer cette graine, prendre soin d’elle et comment vous allez la prendre à votre charge. Ainsi viendra le jour où vous récolterez le fruit de ce que vous avez semé et où vous verrez pousser les graines. 

Si vous désirez obtenir des résultats profitables et bénéfiques de cette graine et que vous désirez voir apparaître des fruits après un certain temps, alors il faut que vous maîtrisiez l’agriculture en commençant par choisir la terre adéquate. Vous devrez tous les jours veiller sur votre terre. Si vous n’irriguez pas assez la terre, il se peut qu’elle sèche. Si vous ne vous occupez pas assez d’elle, il se peut que vous ne récoltiez pas les fruits auxquels vous vous attendiez. Ce sont toutes des raisons qui vous incitent à vous comporter d’une façon réaliste avec cette famille.

L’éducation de l’enfant est une grande responsabilité pour les parents qui doivent apprendre comment semer cette graine et prendre soin d’elle.

Il faut savoir que « les biens et les enfants sont l’ornement de la vie de ce monde » 1. Les enfants constituent la beauté de cette vie, car l’homme s’entend bien avec eux dans cette vie : il joue avec sa fillette, il écoute ce qu’elle a à dire et prête attention à ses commentaires. Il s’entend bien avec son fils dans lequel il se reconnait au fur et à mesure que celui-ci grandit. Chaque fois qu’il voit son fils grandir, le père se voit lui-même également grandir devant son enfant. Sa disposition naturelle lui donne le besoin de se voir grandir devant son enfant et c’est pourquoi vous verrez que le père fait tout pour que son fils ne manque de rien. Il lui donne ce dont il a besoin et il veut qu’il grandisse, car en réalité, il voit que son fils est un reflet de sa personnalité. Voilà pourquoi le père ne cesse d’exprimer ses sentiments avec son enfant et lui donne tout ce dont il a besoin, car c’est comme s’il donnait toutes ces choses à lui-même. Il veut que son enfant ne manque de rien, car il ressent avec certitude que sa négligence envers lui n’est rien de plus qu’une négligence envers lui-même. Chaque fois qu’il lui donne une chose, il ressent ce besoin de lui assurer le confort nécessaire. 

Certes, « à Allah appartient la royauté des cieux et de la terre. Il crée ce qu’Il veut. Il fait don de filles à qui Il veut, et don de garçons à qui Il veut, ou bien Il donne à la fois garçons et filles ; et Il rend stérile qui Il veut.
Il est certes Omniscient et Omnipotent. »
2 Ce noble verset explique qu’avoir une progéniture ou en être privé est une chose qui revient à Allah. Le fait que l’homme ait des garçons ou des filles est donc une chose qui appartient à Allah et c’est une chose que nous ne pouvons changer. 

Certaines personnes disent : «je veux qu’on se souvienne de moi après ma mort». Oui ! Mais ce qui importe c’est de savoir ‘comment’ on se souviendra de toi après ta mort. Il se peut que tu aies des filles qui feront ton bonheur pour le reste de ta vie. Tu pourrais avoir des filles qui mentionneront leur père en bien après sa mort, des filles qui feront des invocations pour lui. Tu pourrais avoir des filles qui imploreront la miséricorde d’Allah sur leur père et qui feront des aumônes en son nom. Tu pourrais avoir des filles qui te feront dissiper les larmes de tristesse en te faisant des invocations. Voici ce que cherche à atteindre toute personne, car lorsqu’elle devient heureuse avec sa progéniture, c’est parce qu’elle a réussi à laisser derrière elle un bien avec cette progéniture

L’importance n’est donc pas qu’on se souvienne de nous ou que notre nom soit mentionné après notre mort. Une des choses les plus pénibles est de voir que la personne oublie cet aspect important et pense uniquement à avoir des garçons ou des filles sans tenir compte de la réalité dans laquelle cela doit avoir lieu. Le fait que la personne ait des filles ou des garçons, ou le fait qu’elle soit stérile sont des affaires qui reviennent au Seigneur de l’Univers. L’être humain n’est pas en état de devancer ou de retarder ces choses-là. En comprenant ceci, l’esprit humain s’apaise, car la personne se rend compte que toute chose est prédestinée par Allah... 3 

A suivre

>> Lire les autres extraits du livre .


DERNIERS ARTICLES

Traiter votre enfant à chaque étape de la vie selon son âge
​Il y a plusieurs règles de base dans la pédagogie que doit développer la personne qui élève son enfant. Une[...]
Quand les esclaves musulmans d’Amérique enseignaient le Coran en secret
Les peuples d’Afrique de l’Ouest ou de ce qui est aujourd’hui le Mali, le Sénégal, la Gambie, le Ghana, le[...]
Comment les parents musulmans se comportent-ils avec leurs enfants ?
Certaines personnes, lorsqu’elles grandissent, ne pensent qu’à elles-mêmes et grandissent avec égoïsme. Certains grandissent avec un amour d’indépendance complète dans[...]
Des graines d’espoir en Palestine, lorsque sauver des semences devient un acte de résistance
Pas très loin des barrages de l’armée 'israélienne' en Palestine a lieu une autre forme de résistance à l’occupation. Elle[...]
Les nazis, les islamophobes et la fabrication de l’« ennemi interieur »
En Allemagne, durant les années 1930, le ministère de la Propagande nazie (le ministère du Reich à l’Éducation du peuple[...]
Le fardeau de Jean-Pierre Chevènement, du racisme eurocentrique à la colonisation interne
Civiliser les Arabes, les Noirs et les Asiatiques était considéré par le colonisateur comme « le fardeau de l’homme blanc ». Le concept est tiré d’un poème publié[...]

  1. Sourate Al-Kahf 46
  2. Sourate Al-Chura 49.
  3. Extrait du livre « Mes enfants, l’éducation selon les préceptes musulmans » de Cheikh Sâlem Al-Ajmi (Éditions El-Hejaz)

author-avatar

Chercheur à l'Observatoire des Islamologues de France

Aucune réponse A "Comment les parents musulmans se comportent-ils avec leurs enfants ?"

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publié