Comment gagner l’amour de votre enfant (éducation islamique)

Nos enfants sont une partie inséparable de notre corps et c’est pourquoi nous devons livrer de grands efforts pour un jour pouvoir récolter les fruits que nous espérons obtenir à travers leur éducation. C’est en consacrant de sérieux efforts à l’éducation que nous nous retrouverons inévitablement dans un des deux cas suivants. Dans le premier cas, nous serons récompensés pour avoir fourni une éducation à nos enfants selon les commandements d’Allah. En assurant à nos enfants une instruction qui est remplie de soins et de bons conseils, nous sacrifions une partie de notre vie pour qu’ils puissent grandir en étant bien éduqués. Ici, nous ne visons pas l’aspect matériel des choses comme le pensent certaines personnes. Plutôt, nous désirons offrir à nos enfants une éducation qui fera d’eux des personnes vertueuses. Et si nous n’obtenons pas les résultats espérés et que notre enfant ne devient pas la personne tant attendue, nous pouvons toujours espérer la récompense pour avoir fourni cette éducation à condition que nous nous soyons libérés de nos obligations envers Allah. 

Dans le deuxième cas, nous obtiendrons un résultat encore plus favorable : non seulement obtiendrons-nous la récompense pour avoir eu l’intention d’élever nos enfants sincèrement en espérant l’au-delà, mais en plus de ça, nous aurons réussi à parfaire l’éducation des enfants qui sont réellement devenus des personnes exemplaires dans la société. Sur le point de vue religieux, ils vivent dans l’obéissance à Allah et d’un point de vue de la société, ce sont des exemples à suivre, car ils ont forgé une riche personnalité avec laquelle ils peuvent interagir avec leur environnement. Ils ont ainsi succédé à leurs parents et formé une nouvelle génération qui à son tour donnera naissance à une future génération qui veillera à l’éducation des enfants et portera également ses fruits. 

LA RÉUSSITE DE L’ENFANT NE SE LIMITE PAS AUX DIPLÔMÉS

Lorsque vous voyez votre enfant prendre la bonne voie, vous êtes tellement heureux que vous avez l’impression de flotter sur un nuage. Lorsque la mère regarde sa fille et qu’elle reconnaît en elle sa propre image, une joie l’envahit et c’est comme si elle planait dans les airs. Quand elle voit que sa fille commence à agir avec résolution et qu’elle avance avec confiance, elle ne craint plus rien pour elle. C’est le même sentiment que ressent le père lorsqu’il voit son fils exercer ses droits et respecter les droits des autres. Il voit que son fils est devenu un homme posé qui a réussi dans la société, un homme confident qui est stable dans ses émotions et dans son comportement. À ce moment, vous avez atteint le vrai bonheur.

C’est le bonheur qui a lieu lorsque vous voyez votre fils réussir dans la vie et accomplir certaines choses que vous-même n’avez pas pu accomplir. Maintenant, vous ressentez une satisfaction, car vous avez réussi à accomplir ces choses à travers votre fils. Mais la réussite de votre enfant ne se limite pas uniquement au fait qu’il soit diplômé, qu’il ait obtenu un doctorat ou qu’il soit capable de parler une langue étrangère. Il faut savoir que beaucoup de ces sciences en question, comme l’apprentissage des langues, peuvent s’acquérir facilement en fréquentant d’autres personnes. Non, le vrai bonheur s’obtient lorsque vous avez devant vous un enfant qui a réussi dans les différents aspects de la vie, un enfant qui a une riche personnalité, un bon comportement, qui est de confiance et qui a une approche équilibrée dans la vie. Voici le bonheur que nous devons convoiter. 

Dans ce cours, nous désirons aborder un sujet que tout le monde connaît, mais que certaines personnes négligent toujours. Il s’agit de clarifier que l’amour des parents pour leur enfant est un amour inné alors que l’amour que porte l’enfant pour ses parents est un amour qui doit s’acquérir. En effet, l’amour que vous avez pour votre enfant est un amour naturel et c’est pourquoi vous allez toujours aimer votre enfant, même s’il vous désobéit et même s’il échoue dans la vie. Il se peut que vous vous fâchiez quelquefois pour une de ses bêtises ou pour un échec qu’il a subi. Pourtant, malgré tout ce qu’il fait, vous l’aimez toujours. Parfois, l’enfant désobéit à ses parents en haussant la voix ou en les agaçant. Peu après, lorsqu’il revient chez ses parents et s’excuse auprès d’eux, vous verrez avec quelle grande facilité le père acceptera ses excuses ; il fermera les yeux sur l’affaire et le pardonnera aussitôt. Ceci indique clairement qu’il s’agit d’un amour qui contrôle la personne même si elle essaye d’étouffer ses sentiments. Ainsi, un parent peut supporter sa propre douleur, mais il sera incapable de patienter devant les douleurs de son enfant. De même, il peut accepter ses propres échecs, mais il est incapable de supporter les échecs de son fils. 

Un deuxième exemple qui indique cet amour inné est le sentiment que ressentent le père et la mère lorsqu’ils voient que les enfants des autres réalisent des exploits dans la vie et deviennent des exemples à suivre alors que leur propre fils a échoué. Dans un cas pareil, vous verrez que ces parents ressentent un déchirant chagrin. Pourquoi ? Parce que ce père ou cette mère considère son enfant comme étant une partie inséparable de son propre corps et parce que son amour pour lui l’a envahi. 

Il se peut que les parents privent leurs enfants de certaines choses sans pour autant causer un grand malaise dans leur vie. Ils font ceci en appliquant certaines règles pédagogiques qu’ils estiment appropriées et qui ont pour but de compléter l’enfant et de parachever son éducation. Pourtant, si vous savez ce que les parents ont dans le cœur, vous verrez qu’ils aiment leur enfant d’un grand amour et qu’ils font toutes ces choses pour son bien. 

ACQUÉRIR L’AMOUR DE L’ENFANT

En contrepartie, l’amour que porte l’enfant pour ses parents est un amour qui a besoin d’être acquis. Malheureusement, il y a certaines personnes qui pensent que le simple fait d’être le père ou la mère d’un enfant engendre inévitablement l’amour de l’enfant pour ses parents. Or, c’est une mauvaise perception des choses. Il ne fait pas de doute que le respect des parents est une chose obligatoire, mais ne croyez pas que l’amour de l’enfant pour ses proches émerge automatiquement et de façon innée comme c’est le cas pour l’amour des parents envers leur enfant. 

Vous devez acquérir l’amour de vos enfants en effectuant des démarches nécessaires qui provoqueront cet amour pour les parents. Si vous voulez que votre fils ou votre fille vous aime, ou qu’ils aiment leur mère, vous devez tout faire pour conquérir cet amour

En éduquant leur enfant, les parents doivent appliquer certaines méthodes qui leur permettront de gagner le cœur de l’enfant et ainsi conquérir son amour. Mais avant cela, il faut éliminer toutes les causes qui mènent à un dégoût ou à un mépris chez l’enfant. Un enfant qui subit des sévices et des humiliations, qui est constamment traité avec dureté et qui est négligé dans la vie, un enfant pareil, comment voulez-vous qu’il aime ses parents ? 

Frères et sœurs, je ne veux pas que vous pensiez que l’amour que porte l’enfant pour ses parents est une chose spontanée. Ne soyez pas étonnés, car je parle d’une réalité. Je parle de choses qui ont réellement lieu dans le monde d’aujourd’hui. Nous avons un problème qui a besoin d’être résout. En effet, nous avons à faire à une maladie qui doit être diagnostiquée pour ensuite déterminer le bon remède. 

Imaginez-vous un enfant qui se plaint de la dureté de ses parents, qui se plaint d’un manque d’affection et qui n’a pas de bien-être matériel, imaginez-vous un enfant qui se sent marginalisé dans la vie et qui est constamment rabaissé par les autres à cause de ses parents. Comment les parents d’un enfant pareil peuvent-ils croire que l’amour de cet enfant envers eux est une chose inévitable ? Souvenez-vous, nous faisons une distinction entre l’amour et le respect de l’enfant envers les parents. 

LES RÈGLES À OBSERVER

Si vous voulez gagner l’amour de votre enfant, vous êtes obligés d’observer certaines règles. Tout d’abord, il faut que vous vous comportiez bien à son égard. Cela implique que vous le traitiez avec douceur, gentillesse et indulgence. Ce sont des principes de base auxquels les parents doivent se tenir dans la relation avec les enfants. 

De même, il faut qu’il y ait une certaine transparence dans les relations qu’ils entretiennent avec les enfants. Votre relation doit grandir progressivement et vous devez être capables de traverser avec votre enfant les différentes étapes de la vie. Vous passez du rôle du père au rôle du grand frère et ensuite au rôle du conseiller dans lequel vous devenez un ami proche de votre fils. Votre relation doit être basée sur la clémence et c’est ainsi que vous concrétiserez les autres principes. Pour voir pousser les graines que vous avez plantées, ayez toujours une conduite qui est basée sur la clémence, la douceur et l’indulgence. 

Frères et sœurs, lorsque nous parlons du succès de l’enfant, beaucoup de gens pensent que c’est une question qui se limite uniquement aux affaires de la vie ici-bas. Ils croient qu’il est suffisant que nos enfants ne nous fassent aucun mal et ils considèrent les éloges des gens pour leur enfant comme un signe de réussite au niveau de l’éducation. Cependant, ce ne sont pas les critères sur lesquels la personne doit se baser et il s’agit d’une compréhension erronée qui est présente chez beaucoup de gens. Ils disent : «je veux que mon fils devienne médecin, qu’il devienne un homme exemplaire dans la société, qu’il devienne ingénieur, etc.» Ceci, comme nous venons de le mentionner, est une compréhension incomplète, car ce genre de critères est basé sur une envie de se vanter des qualités de son enfant. Certes, avoir des enfants qui ont réussi dans les études est une fierté pour les parents et c’est une chose tout à fait naturelle. Par contre, il ne faut pas que ce soit votre seul objectif. 

NE PAS PERDRE DE VUE VOTRE OBJECTIF

Votre objectif principal est de laisser derrière vous des enfants qui supplieront pour votre pardon après votre mort. Votre but principal est de laisser derrière vous des enfants qui font des invocations pour vous et qui feront pencher la balance de vos bonnes œuvres le Jour de la Résurrection. N’a-t-il pas été rapporté que le Prophète ﷺ a dit : «le Jour du Jugement Dernier, un homme sera étonné de voir le rang très élevé qu’il a atteint au paradis, car il ne s’y attendait pas. Il dira : “ô Seigneur, comment se fait-il que j’aie obtenu tout cela?” On lui dira : “tu l’as obtenu, car ton enfant a demandé pardon pour toi”.» 1)NDT : Hadith rapporté par Ibn Majah (n° 3660) et Ahmed (n° 10618), et jugé authentique par Cheikh Al-Albani.​ 

Frères et sœurs, méditez ce hadith. On dira à cet homme : «tu as obtenu ce rang élevé, car ton enfant a demandé pardon pour toi». Donc, si vous avez un fils ou une fille qui grandit dans l’obéissance à Allah et qui a pris le droit chemin, ne le découragez pas, ne le rabaissez pas et ne l’empêchez pas d’atteindre ses objectifs. Au contraire, il faut que vous l’aidiez même si vous avez des défauts ou des faiblesses dans votre sincérité. Si avec tous nos défauts, Allah nous a permis d’avoir un enfant qui accomplit de bonnes œuvres, il faut que nous fassions tout pour le soutenir. Si jamais ses frères ou ses sœurs lui rendent la vie difficile, prenez la défense de votre enfant qui a pris le bon chemin, car c’est beaucoup plus avantageux pour vous. Le Jour de la Résurrection, vous retrouverez toutes ses œuvres dans votre balance

Imaginez-vous que plus tard votre fils devient imam d’une mosquée, qu’il devienne prêcheur, qu’il enseigne la religion aux gens ou qu’il écrit des livres. Imaginez qu’Allah lui ouvre les portes du bien et qu’il devient un savant de l’Islam avec de nombreux étudiants. Certes, un enfant pareil vous sera beaucoup plus utile que les autres. Regardez, le Jour de la Résurrection, vous obtiendrez peut-être un rang élevé par la cause de cet enfant qui a imploré votre pardon après votre mort. Il se peut qu’il soit la cause pour qu’Allah vous pardonne et c’est pourquoi nous devons tout faire pour que nos enfants deviennent vertueux. 

Mujahid 2)NDT : Mujahid Ibn Jabr fut un des grands savants d’exégèse coranique. Il prit la science de plusieurs compagnons du Prophète ﷺ comme Ibn Abbas, Abu Hureira, Aïcha, Sa’d Ibn Abi Waqqas, Ibn Omar, Abdullah Ibn Amr etc. (Imam Al-Dhahabi, Siyar A’lam Al-Nubala 4/450). a dit : «certes, c’est par votre droiture qu’Allah rendra vertueux vos enfants et vos petits-enfants». Ce genre de paroles nous incite à devenir vertueux, car ça nous permettra d’avoir une progéniture qui grandira dans la droiture. Donc, si Allah vous a donné les enfants vertueux, vous devez les soutenir par tous les moyens. Si Allah vous a donné un fils vertueux ou une fille vertueuse alors soutenez-les et aidez-les dans leur religion, c’est ainsi que vous obtiendrez la grande récompense dans l’au-delà. 

Il ne faut pas que nos maisons soient comme certains foyers dans lesquels se réfugient les diables. Dans ce genre de foyers, lorsqu’un enfant commence à prendre le bon chemin, la mère et le père tourmentent l’enfant. De même, ses frères et sœurs s’en prennent à lui devant le regard des parents qui ne bougent pas le petit doigt. C’est un acte abominable et une chose pour laquelle ils seront interrogés le Jour de la Résurrection. Cette façon d’agir pourra même se retourner contre eux et engendrer une punition divine. Il se peut qu’Allah fasse que leur enfant devienne désobéissant, indisciplinable, et qu’il fasse partie des délinquants. Comme le dit bien le proverbe : qui sème le vent récolte la tempête. En effet, les conséquences néfastes dues au mauvais traitement infligé à l’enfant peuvent être nombreuses et méritent réflexion.

LA DOUCEUR ENVERS L’ENFANT ET BEAUCOUP D’INVOCATIONS

Il a été rapporté dans les livres d’histoire que les gens du Moyen-Orient disaient à l’époque : «nous avons constaté que Omar Ibn Abdel Aziz 3)NDT : Omar Ibn Abdel Aziz nait en 63 de l’hégire. Les gens de science le comptent parmi les Khalifes bien guidés. Non seulement fut-il Amir Al-Mu’minin, il faisait également parti des grands savants de son époque. (Imam Al-Dhahabi, Siyar A’lam Al-Nubala 5/114). est devenu vertueux grâce aux actes d’adorations de son fils Abdel Malik.» Abdel Malik n’avait que sept ans, mais malgré son jeune âge, Allah lui a permis d’accomplir beaucoup de bien. C’est pourquoi, après avoir constaté son ascétisme et ses nombreuses adorations, les gens disaient qu’il avait une influence sur son père. 

 De même, Wahb Ibn Munabbih 4)NDT : Wahb Ibn Munabbih est un Taabi’i yéménite qui est né en l’an 34 de l’hégire à l’époque de Othman Ibn Affan. Il a étudié auprès de plusieurs compagnons du Prophète ﷺ comme Abu Hureira, Ibn Abbas, Abu Said Al-Khudri, Al-No’man Ibn Bachir, Djabir Ibn Abdillah, Ibn Omar. (Imam Al-Dhahabi, Siyar A’lam Al-Nubala 4/544). a dit : « deux caractéristiques présentes chez l’enfant suscitent un grand espoir : la timidité et la piété ». C’est-à-dire que lorsque l’enfant a une certaine timidité et qu’il craint Allah, on peut espérer de lui qu’il devienne un jour vertueux. 

C’est pourquoi, frères et sœurs, je vous recommande la douceur envers vos enfants et je vous recommande de faire beaucoup d’invocations pour leur bien-être. Ne faites jamais d’invocations contre votre enfant 5)NDT : Pour comprendre la gravité de cet acte, veuillez contempler le hadith d’Abu Hureira où le Prophète ﷺ dit : « Trois invocations seront toujours exaucées : l’invocation du voyageur, l’invocation de la personne opprimée et l’invocation du parent contre son enfant. » Rapporté par Abu Dawud (n° 8536), Al-Tirmidhi (n° 1905), Ahmad (n° 9606), Ibn Habbân (6/416) et jugé « Hassan’ (bon) par Cheikh Al-Albani dans sa « Silsilatul Ahâdith Al-Sahiha’ (n° 596).] et ne le négligez pas lorsqu’il manifeste dès son plus jeune âge une piété. C’est quand il commence à prendre le bon chemin qu’il faut le soutenir, car il s’agit d’un trésor que vous retrouverez le Jour de la Résurrection[6.Extrait du livre « Mes enfants, l’éducation selon les préceptes musulmans » de Cheikh Sâlem Al-Ajmi (Éditions El-Hejaz)..

À suivre…

>> Lire les autres extraits du livre .


L’éducation des enfants joue un rôle capital dans la vie de tout musulman. Toutefois, nombreux sont les parents qui n’ont pas recours aux solutions fiables pour élever correctement leurs enfants.

Ce livre vous offre des solutions pratiques et efficaces dans une série de cours qui sont simples et accessibles à tout le monde. L’auteur y rend facile l’éducation islamique en citant des exemples pratiques de la vie de tous les jours accompagnés de réponses réalistes aux problèmes que rencontrent les parents. Il explique admirablement comment ceux-ci doivent se comporter avec leurs enfants dans des situations concrètes qui sont souvent difficiles, voire impossibles à gérer.

« Mes Enfants, l’éducation selon les Préceptes Musulmans » est un guide qui permet aux parents d’adopter les comportements islamiques et les bonnes mœurs dans leur relation avec les enfants.


DERNIERS ARTICLES

Le privilège blanc, deuxième angle mort de l’islamophobie française
[Suite de la 1e partie «Les angles morts de l’islamophobie française»] Des siècles d’oppression (croisades, colonisation, impérialisme…) ont produit différents[...]
Les angles morts de l’islamophobie française
L’affaire Thuram a mis au grand jour le racisme institutionnalisé et latent dont souffre une bonne partie des médias français.[...]
Şenler, une héroïne turque peu connue.
Originaire de Chypre, Sule Yüksel Senler est née en Turquie en 1938. À 14 ans, elle a dû arrêter ses[...]
Le port du voile intégral en Europe, une histoire de plus de 500 ans…
La Hollande est (après la Belgique, l’Autriche et le Danemark) le dernier pays à avoir interdit le port du voile[...]
La décolonisation des musulmans, par où commencer ?
Du Maghreb à l’Indonésie, la réforme poursuivie par le colonisateur visait non seulement la désislamisation des peuples indigènes, mais aussi[...]
Comment gagner l’amour de votre enfant (éducation islamique)
​Nos enfants sont une partie inséparable de notre corps et c’est pourquoi nous devons livrer de grands efforts pour un[...]

Notes:   [ + ]

1. NDT : Hadith rapporté par Ibn Majah (n° 3660) et Ahmed (n° 10618), et jugé authentique par Cheikh Al-Albani.​
2. NDT : Mujahid Ibn Jabr fut un des grands savants d’exégèse coranique. Il prit la science de plusieurs compagnons du Prophète ﷺ comme Ibn Abbas, Abu Hureira, Aïcha, Sa’d Ibn Abi Waqqas, Ibn Omar, Abdullah Ibn Amr etc. (Imam Al-Dhahabi, Siyar A’lam Al-Nubala 4/450).
3. NDT : Omar Ibn Abdel Aziz nait en 63 de l’hégire. Les gens de science le comptent parmi les Khalifes bien guidés. Non seulement fut-il Amir Al-Mu’minin, il faisait également parti des grands savants de son époque. (Imam Al-Dhahabi, Siyar A’lam Al-Nubala 5/114).
4. NDT : Wahb Ibn Munabbih est un Taabi’i yéménite qui est né en l’an 34 de l’hégire à l’époque de Othman Ibn Affan. Il a étudié auprès de plusieurs compagnons du Prophète ﷺ comme Abu Hureira, Ibn Abbas, Abu Said Al-Khudri, Al-No’man Ibn Bachir, Djabir Ibn Abdillah, Ibn Omar. (Imam Al-Dhahabi, Siyar A’lam Al-Nubala 4/544).
5. NDT : Pour comprendre la gravité de cet acte, veuillez contempler le hadith d’Abu Hureira où le Prophète ﷺ dit : « Trois invocations seront toujours exaucées : l’invocation du voyageur, l’invocation de la personne opprimée et l’invocation du parent contre son enfant. » Rapporté par Abu Dawud (n° 8536), Al-Tirmidhi (n° 1905), Ahmad (n° 9606), Ibn Habbân (6/416) et jugé « Hassan’ (bon) par Cheikh Al-Albani dans sa « Silsilatul Ahâdith Al-Sahiha’ (n° 596).] et ne le négligez pas lorsqu’il manifeste dès son plus jeune âge une piété. C’est quand il commence à prendre le bon chemin qu’il faut le soutenir, car il s’agit d’un trésor que vous retrouverez le Jour de la Résurrection[6.Extrait du livre « Mes enfants, l’éducation selon les préceptes musulmans » de Cheikh Sâlem Al-Ajmi (Éditions El-Hejaz).

author-avatar

Chercheur à l'Observatoire des Islamologues de France

1 réponse A "Comment gagner l’amour de votre enfant (éducation islamique)"

  • comment-avatar
    oum khadi 6 mars 2019 (12 h 18 min)

    assalâmu alaykoum,

    la communauté a besoin de ce type d’article clair et bienveillant en ce qui concerne l’éducation de nos enfants.

    Al hamdu lillah aujourd’hui il y a dans la communauté des gens qui y parviennent avec brio bi fadli llah, mais peu d’entre eux on le temps ou la possibilité de partager leurs expériences, leurs défaites et réussites,

    beaucoup de parents veulent bien faire mais ne savent pas comment s’y prendre car rattrapé par leur passé ou les boulets qu’ils traînent derrière eux et qui apparaissent de temps à autres aux détriments des enfants,
    je vous encourage vivement à nous interpellé ainsi, cet article va beaucoup me servir in shaa Allah, il est arrivé bi fadli llah au bon moment.

    Qu’Allah vous récompense pour tout ce que vous faite a travers ce site (et autre )pour aider la oumma.

    View Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié