L’Islam dans les Prisons Américaines

Un peu partout au monde, le nombre de convertis à l’Islam ne cesse de croitre. Des favélas de São Paulo aux banlieues de Tokyo, Allah Ta’âla guide de nombreuses personnes n’ayant aucun lien avec la religion musulmane.

Durant l’histoire, les ennemis les plus virulents du monothéisme ont souvent été guidés de manière totalement imprévue et dans des conditions hostiles qui, paradoxalement, leur permirent de découvrir l’Islam. Ce fut le cas, par exemple, dans la péninsule arabique lors des premières batailles entre musulmans et polythéistes.

Des prisonniers parmi les mécréants arabes apprirent à connaître l’Islam au cours de leur détention et finirent par se convertir. C’est d’ailleurs dans ce contexte que doit être compris le hadith où le Prophète Mohammed ﷺ dit :


quote-left

Allah s’étonne 1 de gens qui entrent au Paradis alors qu’ils sont enchaînés 2.

Sahîh al-Bukhâri (# 2912) 

La journaliste britannique, Yvonne Ridley, fut enlevé en 2001 par les talibans. En 2003, elle se convertit à l’Islam.

Le hadith évoque des individus qui, avant leur conversion, se trouvaient en captivité avec des chaînes au cou. Durant leur emprisonnement, ils apprirent la véracité de l’Islam, ils s’y soumirent et gagnèrent ainsi le Paradis 3.

Depuis, le phénomène de personnes qui se convertissent « grâce à leur détention » n’a pas cessé. L’exemple contemporain le plus connu est surement celui d’Yvonne Ridley, la journaliste britannique qui, en 2001, fut emprisonnée par les talibans en Afghanistan. Elle avait promis à ses ravisseurs qu’elle allait étudier l’Islam s’ils la relâchaient. Ridley tient sa promesse, découvre ce qu’est réellement l’Islam et se convertit deux ans plus tard.

Mais aujourd’hui, le hadith en question fait penser à un nouveau phénomène dans les prisons des États-Unis

PRISON & PRISE DE CONSCIENCE

Chaque année entre 35 000 et 40 000 détenus dans les prisons américaines se convertissent à l’Islam. À l’heure actuelle, près de 400 000 prisonniers américains sont musulmans et constituent 20 % de la population incarcérée aux USA. Il s’agit principalement de détenus afro-américains et hispaniques. Certaines statistiques démontrent qu’un prisonnier afro-américain sur trois se convertit à l’Islam lors de son incarcération.

Des détenus américains convertis à l’islam font leur prière dans la prison de Youngstown, Ohio (USA).

À son époque, Malcolm X adressait déjà cette exhortation à l’adresse de sa communauté :

quote-left

L’effort des Noirs en Amérique pour se défaire des chaînes de la colonisation mentale se reflète dans leur désir de se débarrasser des chaînes de la colonisation culturelle. Ainsi, ils se mettent à exprimer leur propre volonté avec leurs propres normes.

 Malcolm X, « Malcolms X’s famous speech after returning from Mecca » 


Alors que la culture américaine est en train de pervertir et détruire une jeunesse totalement perdue à l’intérieur même du monde musulman, l’Islam se répand tranquillement aux États-Unis. Tout comme le racisme américain a poussé de nombreux Noirs américains à prendre conscience de leur identité perdue, l’islamophobie institutionnalisée du régime français pousse de plus en plus de musulmans à prendre conscience de leurs valeurs islamiques. Ils résistent ainsi à cette nouvelle croisade – cette fois laïque – qui combat activement toute visibilité musulmane.

LA FRANCE A UN PROBLÈME

La situation des musulmans en France est aujourd'hui très semblable à celle des Afro-américains au siècle précédent. La France est actuellement confrontée à un problème qui est assez identique à celui de l’Amérique de Malcolm X :

quote-left

L’Amérique a un sérieux problème. Non seulement a-t-elle un sérieux problème, mais notre peuple aussi a un sérieux problème. Le problème de l’Amérique, c’est nous. Nous sommes son problème. La seule raison pour laquelle l’Amérique a un problème, c’est qu’elle ne veut pas de nous ici... Moi, je crois au traitement équitable pour tout le monde, mais je ne vais pas perdre mon temps à bien traiter quelqu’un qui ne sait pas comment rendre ce traitement. 

 Malcolm X, discours du 10 novembre 1963 à Détroit (Michigan) 

Il semble que plus les USA et la France combattent l’Islam et les musulmans, plus ceux-ci accèdent à la conscience de soi et plus de gens se convertissent à l’Islam. En tout cas, c’est ce que démontrent aujourd’hui les détenus américains qui ont abandonné la drogue, le vol, les agressions et les meurtres pour mener une vie sereine bercée par de vraies valeurs que leur société n’a pas su leur offrir.



Des détenus musulmans durant la prière du vendredi dans la prison d'État de Californie.

C’est ainsi qu’entourés de quatre murs, de plus en plus de détenus se libèrent grâce à cette religion magnifique qu’est l’Islam. À l’instar des prisonniers polythéistes de Qoureych qui embrassèrent l’islam, la captivité des détenus américains pourrait s’avérer un bienfait déguisé qui, incha Allah, leur permettra un jour de mourir en soumission au Créateur pour finir au Paradis



SUR LE MEME SUJET

Malcolm X, Discours aux Cités de la République

Ethnologiquement et historiquement, l’Afro-Américain et l’Arabo-Européen ont beaucoup en commun. Plusieurs générations après avoir été “importés” dans une terre promise, ils ne sont toujours pas considérés comme des citoyens à part entière. Dans “Malcolm X, Discours aux Cités de la République”, l’islamophobie française est comparée au racisme américain à travers les discours de Malcolm X qui retourne à l’époque de l’esclavage américain du XVIIIe siècle pour résoudre les problèmes de la communauté noire aux Etats-Unis:

« Quand vous voyez que vous avez des problèmes, tout ce que vous avez à faire, c'est examiner la méthode historique utilisée dans le monde entier par d'autres qui ont eu des problèmes similaires aux vôtres. Et une fois que vous voyez comment ils ont obtenu leurs droits, alors vous savez comment vous  pouvez obtenir les vôtres. »

Téléchargez gratuitement ici:



ARTICLES RECENTS:

Les nazis, les islamophobes et la fabrication de l’« ennemi interieur »
Le ministère de la Propagande nazie (le ministère du Reich à l’Éducation du peuple et à la Propagande) contrôlait l’ensemble[...]
Le fardeau de Jean-Pierre Chevènement, du racisme eurocentrique à la colonisation interne
Civiliser les Arabes, les Noirs et les Asiatiques était considéré par le colonisateur comme « le fardeau de l’homme blanc ». Le concept est tiré d’un poème publié[...]
Enlevés du continent africain, l’histoire des esclaves musulmans en Amérique (1re partie)
Selon la base de données du « Trans-Atlantic Slave Trade », 12,5 millions Africains ont été kidnappés entre 1525 et 1866 et[...]
Non Macron, nos ancêtres musulmans ne sont pas venus combattre par amour de la France
Dans son discours du 11 novembre pour le centenaire de l’Armistice de 1918, Emmanuel Macron a pris un moment pour[...]
L’imam Bin Badis et la petite fourmi, une leçon pour les musulmans d’aujourd’hui
Lorsque les armées du prophète Suleyman étaient arrivées à la Vallée des Fourmis, une fourmi ordonna aux autres d’entrer dans[...]
Questions-Réponses avec les lecteurs d’un journal hollandais (3e partie)
Dans cette troisième partie des questions-réponses, le débat porte sur la conception erronée de la musulmane opprimée, la propagande islamophobe,[...]

Notes:

Un peu partout au monde, le nombre de convertis à l’Islam ne cesse de croitre. Des favélas de São Paulo aux banlieues de Tokyo, Allah Ta’âla guide de nombreuses personnes n’ayant aucun lien avec la religion musulmane.


  1. Dans Sourate al-Choura, le verset « Il n’y a rien qui Lui ressemble ; et c’est Lui l’Audient, le Clairvoyant » atteste qu’Allah possède des attributs tout en affirmant qu’il n’y a rien qui Lui ressemble. Voilà pourquoi l’attribut de l’étonnement d’Allah ne doit pas être comparé à l’étonnement ou la stupéfaction humaine qui a lieu à la suite d’une découverte de quelque chose d’inattendu ou d’inconnu. Allah est omniscient est rien ne Lui est caché ou inconnu, contrairement aux créatures dont l’étonnement est le résultat d’un inattendue. L’étonnement divin est un étonnement d’approbation, non un étonnement de stupéfaction. (Voir « Charh Riyâd al-Sâlihîn » d’al Outheymîn, Vol. 3, p. 420)
  2. Hadith de Abu Hourayra rapporté par al-Bukhâri dans son Sahîh (# 2912)
  3. Voir al-Hâfith Ibn Hajr, « Fath al-Bâri » (Vol. 7, p. 263).

author-avatar

Chercheur à l'Observatoire des Islamologues de France

3 Réponses A "L’Islam dans les Prisons Américaines"

  • comment-avatar
    عبد الله 28 octobre 2017 (14 h 18 min)

    Qu’Allah vous récompense par le bien pour l’écriture et la publication de ces articles.
    Je me réjouis de voir l’Islam se propager au Brésil jusque dans les prisons aux États-Unis.

    الحمد لله

    View Comment
  • comment-avatar
    Moustafa 31 octobre 2017 (21 h 36 min)

    Salam alaika akhi Karim , Allah ybarik fik , tes articles sont toujours super intéressants et nous renforcent dans notre combat pour cette noble religion.
    Akhouka Moustafa Abou Safa al Firanssi ( al Madani).

    View Comment
    • comment-avatar
      Kareem El Hidjaazi 1 novembre 2017 (8 h 05 min)

      Aleikoum Assalaam wa Rahamtullahi

      Baarakallahu fik akhi Moustafa, plaisir d’avoir de tes nouvelles.

      Hafidhak Allah

      View Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié