Jihad Et Colonialisme (Lucas Catherine & Kareem El Hidjaazi) [eBook]


Présentation

« Jihad et Colonialisme » est un ouvrage consacré à l’histoire de la décolonisation territoriale des pays musulmans qui a eu lieu par la voie du Jihad armé et scientifique

Il s’agit d’un voyage à travers plusieurs siècles de résistance à l’agression militaire, culturelle et sociale dans le monde musulman, de l’Égypte à la Palestine, de Java à Zanzibar.  

Pour la première fois en Belgique, un auteur reconnu permet à un musulman orthodoxe non seulement de s’exprimer et de partager sa vision des choses, mais aussi de présenter une réaction aux thèses erronées largement promues par les « islamologues » occidentaux

Voici un avant-goût de « Jihad et Colonialisme » avec la traduction d’un chapitre, suivie d’un résumé de cet ouvrage unique en son genre…

cloud-download

CLIQUEZ ICI  pour recevoir gratuitement l'eBook.


DERNIERS ARTICLES

Traiter votre enfant à chaque étape de la vie selon son âge
​Il y a plusieurs règles de base dans la pédagogie que doit développer la personne qui élève son enfant. Une[...]
Quand les esclaves musulmans d’Amérique enseignaient le Coran en secret
Les peuples d’Afrique de l’Ouest ou de ce qui est aujourd’hui le Mali, le Sénégal, la Gambie, le Ghana, le[...]
Comment les parents musulmans se comportent-ils avec leurs enfants ?
Certaines personnes, lorsqu’elles grandissent, ne pensent qu’à elles-mêmes et grandissent avec égoïsme. Certains grandissent avec un amour d’indépendance complète dans[...]
Des graines d’espoir en Palestine, lorsque sauver des semences devient un acte de résistance
Pas très loin des barrages de l’armée 'israélienne' en Palestine a lieu une autre forme de résistance à l’occupation. Elle[...]
Les nazis, les islamophobes et la fabrication de l’« ennemi interieur »
En Allemagne, durant les années 1930, le ministère de la Propagande nazie (le ministère du Reich à l’Éducation du peuple[...]
Le fardeau de Jean-Pierre Chevènement, du racisme eurocentrique à la colonisation interne
Civiliser les Arabes, les Noirs et les Asiatiques était considéré par le colonisateur comme « le fardeau de l’homme blanc ». Le concept est tiré d’un poème publié[...]