Gilles Kepel 4 Résultats

Les nazis, les islamophobes et la fabrication de l’« ennemi interieur »

En Allemagne, durant les années 1930, le ministère de la Propagande nazie (le ministère du Reich à l’Éducation du peuple et à la Propagande) contrôlait l’ensemble du secteur culturel et des médias en s’assurant qu’ils soient entièrement au service de l’endoctrinement d’État. L’idéologie était fondée sur une échelle des races où les Juifs, les Tsiganes et les Afro- Allemands étaient classés tout en bas. Un peu plus en haut de l’échelle se trouvaient les Slaves, ...

Le fardeau de Jean-Pierre Chevènement, du racisme eurocentrique à la colonisation interne

Civiliser les Arabes, les Noirs et les Asiatiques était considéré par le colonisateur comme « le fardeau de l’homme blanc ». Le concept est tiré d’un poème publié le 10 février 1899 dans The New York Sun par Rudyard Kipling((Bombay1865 - Londres 1936)), l’auteur britannique mieux connu pour son « Livre de La Jungle » (1894). The white man’s burden (« Le Fardeau de l’Homme blanc ») traite de la Guerre américa...

De Daech à Mennel, ou l’acmé des amalgames de Kepel

Une foule d’internautes s’est insurgée contre la dernière parution du journal Causeur qui titre à la Une « Mennel, l’islamisme à visage citoyen ». Quelques jours avant, ce fut des militants du FN qui distribuèrent des tracts fustigeant la visibilité musulmane. Sous le titre « expulsons l’islamisme », la chanteuse fut apparentée aux disciples de Daech.Une semaine plus tôt, la LICRA – l’organisme supposé combattre les préjugés racistes – publia elle aussi un ...

Gilles Kepel, l’Héritage d’un Racisme Colonial

Le racisme colonial que Gilles Kepel a hérité de ses précurseurs orientalistes est détaillé dans l’ouvrage « Orientalisme » de Edward Saïd en 1977.Pour comprendre les islamologues contemporains, il faut avant tout étudier les ouvrages des orientalistes à l’ère coloniale qui considéraient les musulmans comme une race sujette qui, au nom du développement et de la civilisation, devait être vaincue et mise sous tutelle occidentale.À la fin du XXe siècle, lorsque l’étude ...